yellow button

Crise sanitaire, effectifs, carte scolaire : le point avec la Dasen

Entretien avec la DASEN du Finistère

Comme j’en ai l’habitude depuis le début du mandat, j’ai reçu ce vendredi 7 janvier 2022 Madame Guylène Esnault (Directrice académique des Services de l’Education nationale du Finistère), accompagnée de Monsieur Giuseppe Innocenti (Inspecteur adjoint, chargé du 1er degré) et de Monsieur Christophe Cloarec (chef de la division du 1er degré).

Les échanges ont porté sur la démographie scolaire et la préparation de la carte scolaire 2022/2023. A cet égard, l’arrivée de nouvelles populations sur nos territoires suite à la crise sanitaire tend à modifier les scénarios précédents.

 

Le point sur la crise sanitaire : tous sur le pont !

Maintenir les écoles ouvertes reste la priorité absolue, et je note que tous les moyens sont mis en œuvre à cette fin. Lors de l’entretien, il a été rappelé l’importance de la mobilisation sans relâche des professeurs et du personnel éducatif depuis le début de l’épidémie.

 

Adaptation du parcours de tests demandés aux élèves

Sur les 2 283 classes du Finistère, 54 sont fermées sur le 1er degré pour cause de crise sanitaire (chiffres à considérer en date du 7 janvier 2022).

Afin de simplifier la gestion du nouveau protocole sanitaire mis en place depuis la rentrée 2022 et face à la forte progression de l’épidémie, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce vendredi 7 janvier 2022 un assouplissement des règles d’isolement et de tests.

Une foire aux questions est d’ailleurs régulièrement mise à jour sur le site du Ministère.

 

3 mesures de simplification

  • Lorsqu’un cas est déclaré dans une classe, les autres élèves de la classe ne seront plus tenus de quitter immédiatement l’école, et pourront attendre la fin de la journée que leurs parents viennent les chercher (ils seront isolés au sein de leur établissement) ;
  • Lorsqu’un élève est cas contact, il aura désormais la possibilité de réaliser trois autotests pour compléter son cycle de test (à J0, J2 et J4), au lieu d’un test PCR ou antigénique en pharmacie suivi de 2 autotests. Cette mesure d’assouplissement simplifiera la vie des parents, en leur évitant notamment des attentes parfois longues en pharmacie. Ces autotests seront toujours fournis gratuitement à tous les élèves en pharmacie, sur présentation d’une attestation fournie par l’école.
  • Les parents n’auront désormais plus à réitérer l’attestation sur l’honneur pour le retour en classe de leur enfant. Une attestation unique leur sera demandée et prévaudra en cas de nouveau cas contact déclaré.

 

Reconnaissance des directeurs d’école : quel impact sur le terrain ?

L’échange a également permis d’évoquer l’impact concret dans le département de la loi créant la fonction de directrice ou de directeur d’école.

Pour la première fois, une attention législative a en effet été portée à cette profession grâce à cette loi promulguée le 21 décembre 2021.

Grâce à ce texte que nous avons voté, le temps de décharges de direction augmente et passe :

  • de 0,25 à 0,33 pour les établissements comptant 6 à 8 classes ;
  • de 0,5 à 1 pour les établissements comptant 12 classes ;
  • de 0,75 à 1 pour les écoles dès qu’une école dispose de 6 classes.

 

Pour le Finistère, l’application de ce texte aboutit à la création de 11,5 postes.

Sur le même sujet :

Comment soulager les directeurs d’école, où le nombre de classes est important

 

Mesures nouvelles prévues par la loi de finances pour la rentrée scolaire 2022

Évolution prévue des effectifs élèves du premier degré public à la rentrée scolaire 2022

Pour mémoire, le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports a présenté au comité technique ministériel réuni le 15 décembre 2021 l’ensemble des mesures nouvelles et leur répartition par académie prévues par la loi de finances pour la rentrée scolaire 2022 :

  • Le premier degré : nouvelle hausse du taux d’encadrement et renforcement des décharges des directeurs d’écoles ;
  • Augmentation des moyens d’enseignement pour le second degré, dans un contexte de baisse démographique, et priorité donnée à l’accompagnement de la vie de l’élève ;
  • Renforcement des moyens dédiés à l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

 

Mes différentes rencontres avec la DASEN :

Rencontre avec la nouvelle directrice académique

Rentrée 2021 à Ploudalmézeau : Avec le collège Edouard Quéau

Point bi-annuel avec la DASEN

Rythmes scolaires 2018 : Le point sur la rentrée

Entretien du 11 janvier 2018 avec Caroline Lombardi-Pasquier, DASEN du Finistère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter