yellow button

Rencontre entre la FFB et les députés du Finistère

Réunion de travail avec les administrateurs de la Fédération du BTP du Finistère

Ce vendredi 14 octobre 2022, la Fédération du BTP du Finistère invitait les députés du Finistère à une réunion de travail à Guipavas.

Entretenant des contacts déjà réguliers avec les professionnels du bâtiment sur la circonscription, c’est avec plaisir que j’ai pris part à cet échange qui se tenait au siège de la FFB 29, en présence de la présidente Carole Labbé, et des membres du Conseil d’Administration Messieurs Sébastien Deniel d’Iroise Isolation (Milizac-Guipronvel), Michel Manson des Maisons Manson (Ploudaniel), Jean-Charles Le Borgne, Président de la Commission Régionale Sociale et Vice-Président de la CI-BTP Grand Ouest, Hervé Tressel de Dourmap (Guipavas), Renaud Fermentel de Breizhwood (Plabennec), Olivier Toulemon de Marc SA (Brest), Frédéric Lebreton de Scotti-Prigent-Abiven (Saint-Divy) et Jean-Marie Claudel de 4M (Morlaix). Etaient également présents Jean-Robert Charlet (Secrétaire général) et Marie Pellé (adjointe Secrétaire Général).

De nombreux défis

Difficultés d’approvisionnements, inflation (pouvoir d’achat clients, marges des entreprises), crise énergétique, manque de main d’œuvre, remboursement PGE, indexation des aides (MPR, CEE, ECO-PTZ)… Le contexte actuel pousse le secteur du bâtiment à relever de nouveaux défis.

Ayant pris la mesure de la situation, le Gouvernement a d’ailleurs déjà annoncé 13 premières mesures issues des Assises du bâtiment et des travaux publics pour soutenir et simplifier les opérations économiques du secteur.

 

Logement : sujet de préoccupation des Français

Alors que le logement est le sujet de préoccupation pour les Français, l’échange a porté sur le dispositif Pinel, les CEE, MaPrimeRénov’, le modèle de la maison individuelle, les appels d’offres publics, le coût de la construction, prise en compte des surcoûts dans les marchés publics, les formules de révision de prix, la théorie de l’imprévision, les pénalités de retard.

Globalement, sous l’effet des différentes hausses, les coûts des entreprises de Bâtiment ont déjà progressé de 12 % entre la fin 2020 et juin 2022, selon l’index BT01 de l’Insee.

D’une manière générale, depuis la crise, le coût de la construction a augmenté de 30%.
Les primo-accédants sont de moins en moins nombreux.

Quid du « Pinel Breton » au-delà du 31 décembre 2023 ?

S’agissant du « Pinel Breton« , le dispositif expérimental mis en place depuis avril 2020 a permis une hausse considérable des opérations immobilières dans les agglomérations bretonnes où la demande de logement est forte.

J’ai pour ma part rappelé que nous disposons d’un an pour réfléchir ensemble aux mesures à prévoir au-delà du 31 décembre 2023.

Pinel Breton : sa prolongation votée ce vendredi matin à l’Assemblée

 

MaPrimeRénov : Des améliorations attendues

La réunion de travail a été l’occasion d’aborder les difficultés rencontrées vis-à-vis du dispositif MaPrimeRénov, qui depuis son lancement en 2020 rencontre un important succès. Le Gouvernement avait initialement alloué en 2021 un budget de 1,5M d€ pour un objectif de 500 000 dossiers engagés. Plus de 760 000 dossiers ont finalement été déposés sur l’année et 644 000 ont pu être engagés pour un montant de 2,06 Md€. Les Français qui ont bénéficié de MaPrimeRénov’sont par ailleurs très satisfaits.

Si la plateforme maprimerenov.gouv.fr a permis de dématérialiser la demande de prime afin de répondre aux attentes de massification rapide du dispositif, des dysfonctionnements sont constatés au cours de la montée en charge du dispositif.

Ainsi la FFB29 évoque une complexité administrative, des réclamations trop souvent dues à des erreurs d’instruction des dossiers MaPrimeRénov, de nombreux bugs et le fait que le site soit indisponible à chaque début de semaine…

 

J’ai interrogé la ministre de la transition énergétique sur les dysfonctionnements du dispositif MaPrimeRénov au moyen d’une Question écrite (télécharger la Question N° 2541, publiée au JO du 25 octobre 2022).

 

Impact du taux d’usure actuel sur l’obtention des prêts des ménages

Les modalités actuelles d’obtention des prêts désolvabilisent une grande partie des ménages (pourtant solvables sur le papier). Il s’agit d’une question dont j’ai déjà été saisi (l’actuel taux d’usure limite l’accès au crédit immobilier). Depuis la fin 2021, le nombre de primo-accédants a d’ailleurs été divisé par 10 au niveau des ventes.

 

Zéro Artificialisation des Sols

Venant d’intégrer le groupe de travail qui se penche sur ce sujet auprès du Ministre Christophe Béchu au sein du Ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires, j’ai pu rappeler que (« Zéro Artificialisation Nette »: Première réunion avec le Ministre) que l’application de la ZAN se fera au niveau de chaque région. Un solution pour la Bretagne résidera d’ailleurs très vraisemblablement dans les opérations de « déconstructions/reconstructions ».

 

BTP : sortir de l’image des métiers qui paraissent pénibles

Alors que le BTP est l’un des premiers employeurs avec 77  000 salariés en Bretagne et la semaine des métiers du bâtiment et des travaux publics s’achevant, il était également intéressant d’échanger sur les conditions réelles de travail et de salaire dans le secteur, loin des clichés.

 

Les Worldskills pour favoriser l’employabilité et l’épanouissement des jeunes !

Les Worldskills, anciennement « Olympiades des Métiers » sont une compétition internationale des jeunes professionnels, ayant pour objectifs de mettre en lumière la jeunesse, l’excellence et la réussite professionnelle.
Elle concerne de nombreux métiers (secteurs de l’alimentation, services, industrie, communication et numérique,
végétal, automobile et engins et BTP).

Du 10 au 15 Septembre 2024, la France accueille la Compétition Mondiale WorldSkills à Lyon (toutes les informations).

Ancré dans le contexte de relance économique, c’est une opportunité inédite de mobiliser la jeunesse et ses compétences pour favoriser l’employabilité et l’épanouissement, en réponse aux enjeux de notre société, aujourd’hui et dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter