Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Reprise de Naval Energies : L’activité restera à Brest

Télécharger le communiqué du 17 mai 2021

 

Pour mémoire : Rencontre du 6 février 2021 avec une délégation du personnel de Naval Energies

 

Le retrait de Naval Group du marché des énergies renouvelables avec l’annonce de la disparation de sa filiale Naval Energies a constitué une mauvaise nouvelle, au moment-même où les projets de parcs éoliens en mer, posés ou flottants, se concrétisent enfin en France.

C’est pour cette raison que Didier Le Gac se réjouit aujourd’hui de la reprise de Naval Energies (et d’une partie de ses salariés) par la société Sofresid (groupe Saipem), déjà implantée à Brest.

Avec Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, et François Cuillandre, Maire de Brest, ils avaient attiré très récemment l’attention du Premier ministre pour que soient maintenues les compétences en Bretagne.

Il est en effet essentiel de conforter la place de Brest et de la Bretagne dans le développement et l’industrialisation des procédés de production éolien offshore.

Didier Le Gac souhaite que le nouveau repreneur prenne ainsi toute sa part à la dynamique dédiée aux EMR sur le bassin de Brest, dont les investissements sont portés à la fois par la Région Bretagne et la Métropole.

Il se félicite aussi que le repreneur est très attaché à poursuivre et participer au projet de ferme pilote de Groix-Belle-Ile.

 

Voir aussi :

SAIPEM PRÊT À REPRENDRE DES ACTIVITÉS « ÉOLIEN FLOTTANT » DE NAVAL ENERGIES ? OPINION DE DIDIER LE GAC, DÉPUTÉ DU FINISTÈRE © Energies de la mer

Sofresid en négociations exclusives pour la reprise de Naval énergies © Le Marin

Sofresid est entré en négociations exclusives pour la reprise des activités éolien flottant de Naval Energies © Bretagne Economique

Brest. Saipem reprend Naval Energies © Ouest France

Didier Le Gac se félicite du projet de reprise de Naval Énergies © Le Télégramme

À Brest comme ailleurs, Naval Énergies laisse un grand vide dans l’univers des énergies de la mer © Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.