facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Visite de travail dans la commune de Trébabu

Le cycle des déplacements dans les communes s’est poursuivi ce lundi 2 décembre à Trébabu, où j’ai passé la journée avec le maire Lucien Kérébel et une partie des élus municipaux. Commune rurale de 340 habitants, Trébabu se caractérise par une vie communale dynamique !

Il s’agit du dernier déplacement de ce type avant les élections municipales de mars 2020. Je reprendrai ces visites dans les communes une fois les nouveaux maires installés.

 

La gestion de l’eau : une problématique incontournable à Trébabu

Pour cette journée à Trébabu, le programme a débuté par une présentation par les services du Pays d’Iroise Communauté, du Bassin versant de Kermorvan, avec la participation d’André Talarmin, Président de la Communauté de Communes du Pays d’Iroise et Bernard Gouérec, Vice-Président à l’eau et assainissement.

Chaque bassin a ses caractéristiques propres ; celui de Kermorvan est situé en majorité sur les communes de Trébabu et Ploumoguer.

L’échange a porté sur le dispositif de protection de la ressource en eau, l’historique des démarches, et sur les résultats obtenus grâce aux efforts de tous – profession agricole au premier chef – pour la qualité des eaux. Le Bassin versant de Kermorvan est d’ailleurs souvent cité comme exemple avec une évolution de concentration nitrate en nette baisse depuis 2011 déjà.

Aujourd’hui doivent être mises à jour ses limites de protection (elles datent de 1987) pour prendre en compte l’emplacement des nouveaux talus érigés durant l’opération « Breizh Bocage ».

C’est un dossier que je suivrai auprès des services de l’État.

 

Hommage à Trébabu aux 13 soldats décédés au Sahel

Aux invalides à Paris, un hommage national a été rendu ce lundi 2 décembre aux soldats tombés il y a une semaine lors d’une opération anti-djihadistes.

Avec le maire Lucien Kérébel et l’association des anciens combattants, nous avons tenu à leur rendre également hommage à Trébabu, aux Monument aux Morts de la commune.

La cérémonie s’est déroulée avec drapeaux et dépôt de gerbe, l’Union nationale des anciens combattants (UNC), son président Gervais Firek, et Rémi Page, président du Souvenir Français Le Conquet-Trébabu, et maître de cérémonie, que je remercie.

Hommage et respect

Trébabu – Didier Le Gac rend hommage aux soldats à Trébabu © Le Télégramme

Trébabu. Un hommage émouvant pour les 13 soldats tués au Mali © Ouest France

 

Retour sur l’actualité législative : « pas de temps mort ! »

J’ai ensuite échangé avec les élus locaux sur l’actualité législative et les derniers projets de lois débattus à l’Assemblée nationale : projet de loi « mobilités », projet « Engagement et proximité » (adoption par l’Assemblée nationale d’un amendement qui améliore les indemnités des maires de communes de moins de 3 500 habitants), projet de loi « relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire » bientôt en discussion…, et plus généralement sur les grandes réformes engagées par le Gouvernement (réforme de l’assurance chômage, réforme de l’apprentissage et bientôt la réforme de retraites).

 

Suppression de la taxe foncière : un impôt en moins pour les ménages

J’ai ensuite fait un retour d’informations aux élus de Trébabu sur le projet de loi de finances pour 2020 que nous venons d’adopter à l’Assemblée, car ce projet de budget intègre notamment la réforme de la fiscalité locale (suppression de la Taxe d’habitation) et le transfert de la part départementale du foncier bâti aux communes à compter de 2021.

J’ai pour ma part sollicité le cabinet de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, pour des simulations complémentaires sur les conséquences financières de la réforme pour les communes de la circonscription.

Il était important de rappeler lors de cet échange avec les élus de terrain que la taxe d’habitation sur la résidence principale sera définitivement et intégralement supprimée, comme le Président de la République s’y est engagé.

 

Pour mémoire, la TH sur les résidences secondaires, la majoration de TH sur les logements vacants et la taxe sur les logements vacants (2,6 Md€) seront maintenues sous la forme d’une taxation des logements non affectés à la résidence principale, pour des montants strictement équivalents.

Cette réforme représente une diminution nette d’impôt pour les contribuables, sans augmentation ou création d’impôt nouveau par ailleurs.

2022 sera donc la dernière année au cours de laquelle des Français auront à payer une taxe d’habitation sur leur résidence principale.

En 2023, elle aura totalement disparu.

Dès 2020, 80% des Français, soit 17,6 millions de foyers, auront cessé définitivement de payer la TH sur leur résidence principale. Leur gain sera de 555€ en moyenne, après avoir connu un allégement de deux tiers (361€ en moyenne) en 2019 et d’un tiers en 2018 (166€ en moyenne). Au final, en 2023, 24,4 millions de foyers bénéficieront de la suppression complète de la TH sur la résidence principale, pour un gain moyen de 723 €.

 

Valoriser ce que sont les pratiques agricoles réelles

J’ai également rendu compte aux élus locaux de mon activité de député à l’Assemblée nationale, et notamment des grands dossiers que je suis :

 

Il y a besoin aujourd’hui de diffuser une information fidèle à ce qu’est réellement de nos jours le métier d’agriculteur et ce que sont concrètement les pratiques agricoles (non fantasmées).

 

Avec les acteurs économiques locaux

Pour ce type de déplacements dans les communes de la circonscription, je rencontre systématiquement des acteurs économiques locaux.

Visite du projet de reprise du restaurant « Le Relais » à Keravel (Trébabu).

 

Pour ce déplacement à Trébabu :

  • J’ai échangé sur un cas de reprise d’entreprise familiale avec Sylvain Le Person, installé à son compte depuis un an comme artisan peintre (problématique du statut juridique, de l’apprentissage, du relèvement des seuils pour les appels d’offre…) ;
  • J’ai pris connaissance du projet de boviduc porté par le jeune exploitant Jean Kérébel (cas d’une reprise d’une activité agricole) et de l’enjeu que représente ce nouvel équipement pour son exploitation (sécurité des bêtes, bilan carbone moindre, efficience pour l’organisation du travail, gain en termes d’image de la profession, évolution du modèle d’exploitation) ;
  • J’ai échangé avec les porteurs de projet de reprise du restaurant « Le Relais » à Keravel, avec une visite sur place de ce que devrait être le nouvel établissement à l’été prochain. Il s’agit-là d’un équipement qui favorisera l’attractivité de la commune, à la fois hors saison et en saison touristique (voir photo ci-dessus).

 

Échange avec Sylvain Le Person et Jean Kérébel

– 2 décembre 2019 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.