facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Emploi : La Bretagne première région de France

Pôle emploi mobilisé pour répondre au paradoxe français

Alors que Pôle emploi publie ce lundi 27 janvier 2020 les derniers chiffres du chômage pour 2019, je participais – avec d’autres élus et acteurs économiques du territoire – à la présentation de la feuille de route de Pôle emploi pour les deux années à venir (Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi au quatrième trimestre 2019).

Organisée par la Direction régionale Bretagne de Pôle emploi, en présence du directeur régional Frédéric Sévignon, de Sophie Rogery, directrice territoriale du Finistère (photo ci-dessous), et leurs équipes, cet échange a permis de rappeler la situation assez paradoxale de notre pays, avec d’un côté un taux de chômage encore notable, et de l’autre des offres d’emploi qui restent non pourvues.

 

 

Les difficultés de recrutement : cœur de mission de Pôle emploi

Dans les divers déplacements de terrain que je réalise, la problématique des secteurs en tension est récurrente (L’emploi, l’emploi, et encore l’emploi ! Retour sur le déplacement du 7 septembre 2018 à Kernilis…).

J’avais d’ailleurs déjà eu l’occasion d’en faire part aux équipes de Pôle emploi, déjà saisies à ce sujet (Pôle-Emploi : Visite de l’agence Brest IroiseRencontre organisée le 1er octobre 2018 entre Pole emploi et des serristes de la circonscription).

Je note donc avec intérêt que la lutte contre les difficultés de recrutement soit au cœur de la mission de Pôle emploi 2020-2022.

La feuille de route 2020-2022 va permettre à Pole emploi se s’attaquer à trois chantiers majeurs :

  • Le nouveau service « Action Recrut’ » est en place depuis ce 1er Il s’agit d’un suivi systématique de chaque offre déposée auprès de Pôle emploi pour permettre aux entreprises de trouver plus rapidement le profil recherché. Sur les 1 000 postes supplémentaires de conseillers déployés pour ce nouveau service, je relève que 52 ont été fléchés pour la Bretagne.
  • L’accompagnement plus poussé des publics sous forme de journée complète (dispositif « pack de démarrage »).
  • La modification, à partir d’avril, du calcul de l’indemnisation en direction des personnes travaillant de manière discontinue (les permittents). Il s’agit d’une réforme attendue sur le terrain (Apprentissage, Assurance-chômage : des réformes attendues sur le terrain !).

 

J’ai pu tester une mise en situation professionnelle grâce au masque de réalité virtuelle utilisé par Pôle emploi auprès de ses publics.

 

Emploi : Les bons chiffres se confirment

Tout au long de l’année 2019, l’embellie sur le front du chômage a pu être observée. Les résultats du 4ème trimestre annoncés ce midi viennent confirmer cette tendance baissière du chômage en France : En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A baisse de 1,7 % (- 55 700) ce trimestre et de 3,1 % sur un an. Le nombre d’inscrits à Pôle emploi en catégorie A a baissé de plus de 120 000 en France entière sur un an ; et de 190 000 depuis l’élection d’Emmanuel Macron pour tomber à 3,5 millions.

Ces bons résultats concernent l’ensemble des catégories A, B et C (c’est-à-dire en intégrant les demandeurs d’emploi qui exercent une activité). Pour l’ensemble de ces catégories, l’effectif total diminue sur trois mois 1,6% (-87 700). Sur la France entière (y compris donc les DOM), le nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A s’établit à 3 553 700, en diminution de 0,7% sur trois mois, de 1,7% sur trois mois et de 3,3% sur un an.

La diminution du nombre de demandeurs d’emploi est très forte chez les moins de 25 ans.

 

Emploi : La Bretagne affiche les meilleurs résultats de France !

  • Sur un an, la baisse s’établit à 3 % dans la région Bretagne. Notre région repasse sous la barre des 140 000 demandeurs d’emploi de catégorie A. cela n’était pas arrivé depuis 2013.
  • S’agissant du Finistère, et plus précisément de la région de Brest, le taux chômage est de 7,3 %.
Avec Isabelle Montanari, Vice-présidente de Brest Métropole emploi & insertion.

 

+ d’info : Eclairage territorial sur les demandeurs d’emploi au 4e trimestre 2019

 

Un bilan encourageant pour la suite

  • Il n’y a jamais eu autant de jeunes en apprentissage dans notre pays : en 2019, + 27% d’apprentis chez les compagnons du devoir, + 17% dans les maisons familiales rurales ;
  • Il n’y a jamais eu autant d’embauches en CDI dans notre pays : + 8% d’embauches en CDI sur les 9 mois premiers mois de l’année, après une année record en 2018 (4 millions d’embauches en CDI). Les entreprises n’ont plus peur d’embaucher en CDI, grâce aux ordonnances travail ;
  • Il n’y a jamais eu autant de demandeurs d’emplois formés depuis plusieurs années : plus de 900 000 chômeurs formés en 2019, après plus de 800 000 en 2018.

 

Réformes du Code du Travail, réforme de la formation continue, réforme de l’apprentissage… ces bons résultats sur le chômage laissent à penser que les réformes engagées depuis 2017 en faveur d’un emploi de qualité, d’un développement économique durable portent leurs fruits sur le front de l’emploi.

Ce qui, en cette période de mi-mandat, est encourageant.

Mais rien n’est acquis dans la bataille en faveur de l’emploi, nous devons poursuivre les réformes.

 

 

 

Sur le même sujet :

Réforme de l’assurance chômage

Budget 2019 : Un budget destiné à valoriser le travail

Formation, alternance, apprentissage : Journée « carte blanche »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.